Linuxpourlesnuls.fr » Actualités insolites » Calcul chômage : comment estimer le montant de l’ARE ?

Calcul chômage : comment estimer le montant de l’ARE ?

Suite à une perte d’emploi involontaire, il est possible de bénéficier d’une allocation du Pôle Emploi appelée ARE. Il faut remplir un certain nombre de conditions pour y avoir droit. Le calcul prend en compte les revenus touchés au cours des 12 derniers mois.

Quelles sont les conditions à remplir pour avoir droit à l’allocation chômage ?

Il y a d’abord les conditions liées à la façon dont a été perdu l’emploi. L’emploi doit avoir été perdu suite à :

  • Un licenciement personnel
  • Un licenciement économique
  • Une révocation
  • Une démission légitime
  • Un CDD qui a pris fin
  • Une rupture conventionnelle de CDI

Toutefois, une personne peut avoir quitté volontairement son poste et tout de même bénéficier de l’ARE. Il faut pour cela qu’après 121 jours, elle soit en mesure de prouver qu’elle recherchait activement du travail. Son dossier de demande d’allocation chômage sera alors étudié par une commission paritaire.

Les autres conditions sont :

  • Ne pas être arrivé à l’âge du départ à la retraite qui est de 62 ans. Cependant, il peut y avoir une exception pour une personne qui n’a pas accumulé suffisamment de trimestres pour avoir droit à une retraite à taux plein. Le bénéficiaire ne pourra quoi qu’il en soit pas continuer à toucher l’allocation au-delà de l’âge légal de droit à la retraite à taux plein qui est de 65 ou 67 ans suivant l’année de naissance du bénéficiaire.
  • Être inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi du Pôle Emploi
  • Chercher un nouvel emploi de façon active
  • Avoir travaillé au moins 88 jours ou 610 heures au cours des 28 ou 36 derniers mois en fonction de l’âge du potentiel bénéficiaire. Il n’est pas nécessaire d’avoir effectué ce nombre d’heures de façon ininterrompue ou pour un seul et même employeur. Les périodes de suspension sont soustraites du nombre de jours travaillés. Pour ce qui est de la formation, ce ne sont que les 2 premiers tiers par rapport au nombre de jours travaillés qui sont considérés comme des journées de travail. Par exemple, une personne qui a travaillé 75 jours et a été formée pendant 65 jours aura un nombre de journées travaillées de 125.

Quel est le montant de l’allocation chômage ?

Le principal paramètre qui sert à calculer l’allocation chômage est le SJR ou salaire journalier de référence. Il s’agit de l’ensemble des rémunérations augmentées des primes qu’a touchés le salarié au cours des 12 derniers mois et qui sont divisés par le nombre de jours de travail.

Pour les salaires les plus bas, c’est 75% du SJR qui est accordé au titre de l’ARE. L’allocation journalière plancher est de 29,06 euros. Sinon, c’est le montant obtenu par l’une des deux formules suivantes qui est retenu :

  • 40,4% du SJR + 11,92 euros
  • 57% du SJR

Le montant obtenu est ensuite multiplié par le nombre de jours de chaque mois.